Mélanie Saint-Germain - Ta peau, Ton fruit
Profil

Mélanie Saint-Germain

Mélanie est une photographe exceptionnelle avec qui Ta peau, Ton fruit travaille depuis plusieurs années. Elle est une alliée précieuse, car elle réussit parfaitement à mettre en valeur la beauté naturelle des femmes. Celles-ci sont d’ailleurs souvent au cœur de son art, elles sont ses muses! Grâce au grand talent de Mélanie, TPTF peut réaliser des projets plus artistiques qui traduisent avec exactitude ce qu’on souhaite montrer, dégager et inspirer. Nous nous considérons très choyés et privilégiés de pouvoir réaliser nos projets avec elle. 


Comment décrirais-tu ce que tu fais dans la vie ?

À l’origine de moi-même, je suis une artiste. Je l’ai toujours su, mais ça ne fait pas si longtemps que j’assume ce titre et que j’ose le nommer ainsi. Lorsque je crée, d’instinct, ça me bouille dans le ventre. Ça me permet de vivre, de respirer. Ça régule tout ce qui vit en moi. C’est essentiel à mon bonheur. C’est intimement lié à ce que je suis et à ce que je veux être. De manière plus concrète, je suis une artiste visuelle, une cinéaste, une photographe et une enseignante. 

Quelle est ta plus grande fierté en lien avec tes projets artistiques ?

Je crois que ma plus grande fierté, c’est de rester intègre dans mon art. Je suis fière et je veux être fière de chaque projet artistique que je fais. Si j’ai un doute avec le produit final visé, je ne le fais pas. J’ai appris à refuser les contrats qui ne me faisaient pas vibrer. Je ne veux pas travailler pour l’argent et seulement pour ça. La bonne nouvelle : je vis réellement bien de mon art, et ce, en région. En respectant mon intégrité créatrice, je m’épanouie comme artiste et je suis fière de chaque projet réalisé. J’imagine que ça transparait dans le « produit » final et que c’est aussi pour cette raison que je ne manque pas de travail. L’intégrité est une valeur essentielle au sein de mes réalisations. 

Qu’est-ce qui t’inspire et motive la réalisation de tes projets ? 

L’être humain et sa complexité. Toute ma démarche artistique découle des répercussions de la charge émotive sur le corps, qui lui se voit muté en outils d’expression. Ma source d’inspiration première réside dans l’humain. Je m’intéresse particulièrement aux états, physiques et psychologiques. J’aime redécouvrir le corps en le déformant, lui donnant par moment une allure pratiquement inhumaine et lui attribuant une fonction autre que celui « d’Être ». Je rejette l’émotion au premier degré et articule la beauté de ce que constitue l’essence de l’être humain. Je veux dévoiler l’être humain de manière différente et rendre cette différence universelle. Le corps est une matière que l’on peut façonner, avec lequel il faut apprendre à entrer en dialogue et s’aventurer au-delà de ce que la réalité tangible nous donne à voir et à entendre. Ma propre vision du corps me donne à explorer une multitude de médiums, qui eux me servent à pousser davantage les limites réelles de ce corps.

Quelle est la place de la femme dans tes projets ? 

Les Femmes sont mes muses. Toutes les femmes, sans exception. La femme a toujours été source d’inspiration dans mes œuvres. Dès mes débuts en peinture, je m’inspirais d’elle, de sa volupté, de sa douceur, de sa force, de ses courbes. Encore aujourd’hui, en cinéma, les femmes sont mes inspirations premières. Ma fibre féministe prend beaucoup plus de place depuis quelques années et j’assume entièrement mon « devoir » de donner une parole aux droits humains, à l’équité et aux injustices. Sans être moralisateur, mon art montre des réalités, des enjeux sociaux et affectifs. La place octroyée aux femmes dans mes réalisations est absolue. 

Pour en découvrir davantage sur Mélanie :

www.facebook.com/melaniesaintgermainartiste/

Achetez d’une boutique à proximité de chez-vous et encouragez l’économie locale.

Scroll to Top